• Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon

© 2015-2019 par Racines Traiteur Santé

Montréal & environs

LES RACINES DANS LE SIROP

 

En ce début de printemps qui tarde à arriver, j’avais envie de vous parler de ce moment de l’année, un de mes préférés. Bien sûr c’est le temps de ma fête…ce temps révolu où il faisait 10°C et que le neige se faisait rare un 16 mars! Je devrai m’habituer à la maintenant annuelle tempête de neige de mi-mars…

 

Mars et avril ne sont cependant pas qu’un temps de déceptions météorologiques, c’est également le temps des sucres et de notre trésor national…le sirop d’érable! J’avoue avoir déjà pensé que j’étais tombée dedans quand j’étais petite… une Obélix de l’érable. Mon préféré : le ambré, qui goûte un peu la tire... Miam! Mes racines doivent tremper dans le sirop d’érable… La cabane à sucre était un moment que j’affectionnais particulièrement. Sans surprise ce n’est pas la bouffe trop grasse et trop sucrée que j’attendais avec impatience, mais bien le moment de la tire...pure délice aux arômes caramélisés. Je faisais des concours avec ma grand-mère, elle me battait presqu’à tout coup..mon record étant si je me souviens bien de 14!!! N’ayant plus envie d’avoir mal au cœur à chaque dimanche de Pâques, je me suis assagie avec le temps, je me limite à 2, 3 parfois 4…grosses et je les déguste!

 

 

La cabane à sucre est une tradition chez les Ouellette du plus loin que je me souviennes et c’est sans doute la raison pour laquelle je trouve que tout est meilleur avec un peu de sirop d’érable! Les cabanes à sucre traditionnelles bondées de monde et aux plats peu subtils ne m’intéressent plus vraiment. La famille ayant quelque peu changé ses habitudes alimentaires, nous explorons depuis quelques années celles qui offrent des menus végés et sans gluten. J’ai été somme toute agréablement surprise du goût des plats servis et j’ai bien sûr testé le menu végé pour voir les alternatives choisis aux traditionnels cretons, jambon et saucisses cocktail dans le sirop! J’aimerais maintenant me tourner vers une petite cabane à sucre familiale, qui reçoit une famille comme si elle faisait parti de la leur. Plus intime, de meilleure qualité et avec beaucoup d’amour…très loin du travail à la chaîne des institutions de l’érable que nous connaissons tous! J’imagine que c’est en lien avec le type de producteurs que je privilégie pour mes légumes… Un désir de proximité du produit, de gens passionnés qui font bien les choses. Celle que nous avons choisi cette année, Val des Rosacées, va en ce sens et j’espère qu’une fois fera coutume!

 

 

J’ai également eu la chance cette année d’aller chez Robert et Sylvie qui possède un mini-érablière en Montérégie avec ma belle-famille. Ils nous ont chaudement accueilli et nous ont montré les rudiments de la fabrication à petite échelle et manuelle du sirop d’érable. Nous les avons aider à aller chercher l’eau d’érable, avons sués à côté de la cuve de bouillage, avons mangé des patates frites, de la « vraie tire » à la palette, avons testé des galettes de sarrasin au réduit d’érable sur le four à bois et même canné le fameux liquide! Constat : un peu trop de sucre dans le système, mais une belle journée en bonne compagnie avec un peu de bouette sur les bottes en extra!

 

 

Bon…oui le sirop d’érable c’est bon, c’est merveilleux, c’est ma vie, mais j’ai également fait récemment une incursion dans l’univers du miel où les arômes et les subtilités sont décuplés! Chaque miel est différent, tout dépend de l’environnement de l’abeille et des saisons. Ils permettent une foule de possibilités d’accords avec les aliments et sont délicieux en cocktails en apportant tantôt une touche mentholée, tantôt florale, boisée ou fruité... tout en douceur. J’affectionne particulièrement les Miels d’Anicet qui sont produit à Ferme-Neuve dans les Hautes-Laurentides. Ils offrent des miels bio saisonniers qui sont remplis d’arômes délicats propres à chacun ainsi que plusieurs produits alcoolisés funky à base miel, produits gourmands et même des savons! J’ai aussi la chance d’avoir un gentil voisin d’en bas qui possède une ruche et qui produit son miel : la cuvée de Bordeaux! Oui madame, distingué et excellent. Peut-on faire un meilleur cadeau de bienvenue que de nous offrir un petit pot de ce divin liquide doré…pas dans mon cas!

 

Sur une autre note sucrée, le sucre a mauvaise presse par les temps qui courent, on le compare même au tabac! On dit qu'il est responsable de plusieurs maux et l’industrie nous cachent plusieurs faits. Je ne suis absolument pas experte sur le sujet, par contre vous pouvez vous informer avec plusieurs documentaires qui ont été produit, notamment Sugar Coated et That Sugar Film disponible sur Netflix. Sans prendre ces informations pour du cash, ils nous permettent toutefois d’avoir une réflexion sur notre apport en sucre, qui est souvent trop grand et un peu traître. Vous pouvez également consulter des articles de nutritionnistes, dont le Nutritionniste Urbain que j’aime particulièrement pour son gros bon sens. La guerre au sucre ne fait que commencer, informez-vous avant de vous faire votre idée.

 

Au bout du compte c’est partout pareil...la modération a bien meilleur goût!

 

 

 

 

Please reload

Recherche par Tags

Please reload

Posts récents

Please reload